Quel sol pour planter un bambou ?

Comme toute plante, le bambou a besoin de certaines conditions pour pouvoir s’implanter et s’enraciner correctement dans votre jardin. C’est tout naturellement le cas pour le bambou. Celui-ci a une grande capacité d’adaptation. Néanmoins, quelques conditions au niveau du sol sont tout de même nécessaires pour que le bambou s’épanouisse et se développe correctement.

L’idéal : un sol riche et drainant

La croissance d’un bambou sera très difficile dans un sol trop sec ou à l’inverse trop gorgé d’eau. Le pire est de loin un sol marécageux ou l’eau a énormément de mal à pénétrer le sol car si celui-ci est un peu trop sec on pourra toujours l’améliorer en y apportant de la matière organique ou autre par exemple. On pourra ainsi augmenter sa capacité à retenir l’humidité. Concrètement tout sol marécageux ou hygromorphe est donc à proscrire. Vous l’aurez compris le bambou ne tolère pas les excès d’eau d’une manière globale donc autant que ce ne soit pas le cas dans le sol ou il sera planté et sera amener à se développer.

Un sol argileux n’est pas forcément néfaste à l’installation d’un bambou. Il ne faut pas qu’il soit trop lourd et ne retiennent trop l’eau ce qui pourrait simplement asphyxier ses racines.  L’apport de sable aura pour effet d’alléger un sol trop lourd et le rendra bien plus drainant.

Les racines du bambou ont autant besoin de respirer que de boire pour se développer. Une astuce, sur un terrain trop lourd et humide, est de surélever un peu votre plantation sur une butte, travailler votre sol en amont de la plantation en l’aérant pour le rendre plus friable et en l’amendant pour le rendre plus riche. Il sera bien plus dure de réaliser cette étape une fois vos bambous plantés et enracinés.

La richesse en matières organiques et autres éléments nutritifs est un plus indéniable.

Quel ph de sol préfère le bambou ?

Le bon PH pour la culture du bambou se situe entre 6 et 7,2. Idéalement, l’objectif si votre sol est en dehors de ces valeurs est de s’en rapprocher le plus possible. Plusieurs solutions existent pour cela. Si celui-ci est trop acide donc sous une valeur de 6 de PH, apporter de la chaux permettra d’augmenter le PH. A l’opposé, si celui-ci est trop élevé, l’utilisation d’engrais acidifiants ou compost ou encore de tourbe sera une solution mais il est souvent compliqué de baisser le PH d’un sol.

Néanmoins, un bambou poussera très bien en dehors de ces valeurs de PH, sa croissance sera sans doute plus lente et il ne pourra peut être pas révéler le potentiel total de son développement.

Il est donc préférable dans ce cas particulier de choisir une espèce de bambou qui tolère les particularités de votre sol en vous rapprochant et vous faisant conseiller par votre pépiniériste.

Les sols légèrement salés de bord de mer ne sont pas la panacée pour les bambous et vous force donc à sélectionner votre variété en amont de votre projet de plantation.